Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Le vendredi 21 décembre, était organisé à la cafétéria du lycée un "goûter pédagogique" pour les secondes.
Mais qu'est-ce donc?
Lorsque nous leur  avons annoncé qu'ils étaient conviés à un test à l'aveugle de différentes pâtes à tartiner et colas , leur curiosité a été piquée au vif. Et pourtant...Cela faisait un mois environ que le cours de géographie sur l’alimentation mondiale et ses inégalités avait débuté...
Nous souhaitions faire le lien tout simplement avec la vie de tous les jours: avons-nous un pouvoir, en tant que consommateurs, sur la façon de produire la nourriture que nous ingérons? Pouvons-nous relever le premier défi de l'humanité tout en étant responsables et préserver notre santé?
Alors autant joindre l'utile à l'agréable en cette veille de vacances de Noël!

Voici qu'à partir de 9h les élèves ont afflué, pressés et affamés pour certains, plein d’interrogations pour d'autres, vers nos plateaux et verres de dégustation, heureusement préparés à l'avance par Karen et M Genois, que nous avons rejoint le plus vite possible en renfort pour accueillir plus de 120 élèves! Merci également aux élèves de première et terminale volontaires, et à Mme Kergomard et Zanotti, pour leur aide précieuse dans l'animation de cette activité peu ordinaire, qui s'est déroulée dans une ambiance au demeurant très bon enfant.
Le principe: chaque élève ayant en main une grille d'évaluation, la dégustation a commencé par 4 pâtes à tartiner bio et/ ou équitables, mais surtout sans huile de palme, si destructrice pour les forêts primaires de la planète. Certains élèves qui ne juraient que par le sacro-saint Nutella, ont même cru le retrouver sur leur tartine... 
Après dépouillement des grilles, 3 pâtes à tartiner ont obtenu chacune 20% des suffrages (Chocolinette cajou, Mamie Bio, Super U bio) , mais la palme (sans mauvais jeu de mot!) revient au Nocciolata (pâte à tartiner Bio de nos voisins italiens) qui remporte 40% des voix: il contient plus de protéines et de fibres, moins de graisses saturées et de sucres que son célèbre concurrent, grâce notamment à la quantité de noisettes).
Les colas ont moins convaincu nos dégustateurs en herbe mais les élèves ont apprécié cette séance qui a satisfait leur gourmandise et leur curiosité. 

Partant du principe qu'un consommateur averti en vaut deux, libre à tous les lecteurs maintenant de faire leur choix, en toute conscience!

M Valerian et L Genois

Un grand merci à Karen pour son aide !!!!
 

Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Affichage de contenus web Affichage de contenus web