Affichage de contenus web Affichage de contenus web

PORTAIL DES FORMATIONS 2020-2021

ORIENTATION 1ère Enseignement général - Choix des spécialités

 

Parcours possibles

Spécialité 1

Spécialité 2 et 3 au choix entre :

PARCOURS À DOMINANTE SCIENCES HUMAINES Sciences Économiques
et Sociales (SES)
    • Mathématiques
    • Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques (HGGSP)
    • Anglais Monde Contemporain (AMC)
    • Langues, Littératures et Cultures Étrangères (LLCE)

 ⚠ Attention : couplage AMC+ LLCE impossible
PARCOURS À DOMINANTE LITTÉRATURE ET  LANGUES Humanités, Littérature
et Philosophie (HLP)
    • Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques (HGGSP)
    • Langues, littératures et Cultures Étrangères (LLCE)
    • Anglais Monde Contemporain (AMC)

Attention : couplage AMC+ LLCE impossible
PARCOURS À DOMINANTE SCIENCES Mathématiques     • Physique Chimie (PH-CH)
    • Sciences de la Vie et de la Terre (SVT)
    • Numérique et Sciences Informatiques (NSINF)
    • Anglais monde contemporain (AMC)
PARCOURS À DOMINANTE SCIENCES EXPERIMENTALES Sciences de la Vie
et de la Terre (SVT)
    • Physique Chimie (PH-CH)
    • Numérique et Sciences Informatiques (NSINF)
    • Anglais Monde Contemporain (AMC)
    • Humanités, Littérature et Philosophie (HLP)

Important : L'abandon de la spécialité Mathématiques en fin de 1ère peut être compensé par l'option Maths Complémentaires.
 
 
SPECIALITES
SCIENCES HUMAINES, LITTERATURES ET LANGUES
SPECIALITES
SCIENCES ET SCIENCES EXPERIMENTALES
Sciences Économiques et Sociales (SES)
Humanités, Littérature et Philosophie (HLP)
Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques (HGGSP)
Anglais Monde Contemporain (AMC)
Langues, Littératures et Cultures Étrangères (LLCE)
Mathématiques
Numérique et Sciences Informatiques (NSINF)
Physique Chimie (PH-CH))
Sciences de la Vie et de la Terre (SVT)

NSI NSI

SPÉCIALITÉ SCIENTIFIQUE : NUMÉRIQUE ET SCIENCES INFORMATIQUES
 


Les sociétés de services informatiques sont toujours en vive expansion1. La création, adaptation de système informatiques des entreprises comme de l’administration publique2, nécessite des personnes compétentes et formées pour concevoir, planifier, créer, coder, et relier ses applications.
 

NSI au lycée de l’Empéri :

Le volume horaire est de 4 heures en Première (2h de cours et 2h de Travaux Pratiques), puis de 6 heures en Terminale (2h de cours et 4h de Travaux Pratiques).

Quel intérêt ?
Parce que l’informatique ne cesse de se développer, qu’elle intervient de plus en plus dans les sciences de la vie, humaines ou sociales, la médecine comme dans tous les domaines liés aux communications numériques. Parce que les ordinateurs et les objets numériques sont omniprésents dans la vie professionnelle comme dans la vie privée et sont fortement interconnectés. Parce que l’informatique et les sciences du numérique représentent un vaste et dynamique gisement d’activités et d’emplois.

Présentation du programme :
Le programme de NSI prolonge la découverte de l’algorithmique qui a été faite au collège, et les enseignements vus en Seconde avec SNT (Sciences Numériques et Technologie), où les élèves ont codé de petits programmes en langage Python, se sont familiarisés avec les bases d’Internet et du Web. Ils ont aussi travaillé sur les données, et les objets connectés.
Cet enseignement s’appuie sur 4 concepts fondamentaux:
 
  • Les données, qui représentent sous une forme numérique (0 ou 1)  unifiée des informations très diverses : textes, images, sons, mesures physiques, etc.
  • Les algorithmes, qui spécifient de façon abstraite et précise des traitements à effectuer sur les données à partir d’opérations élémentaires. Décomposition en tâches plus simples de problèmes complexes.
  • Les langages, qui permettent de traduire les algorithmes abstraits en programmes textuels ou graphiques de façon à ce qu’ils soient exécutables par les machines.
  • Les machines, et leurs systèmes d’exploitation, qui permettent d’exécuter des programmes en enchaînant un grand nombre d’instructions simples, assurant la persistance des données par leur stockage,et de gérer les communications. On y inclut les objets connectés et les réseaux.
Classe de Première :
On étudie le fonctionnement des interactions homme-machine et du Web, avec les requêtes, lesformulaires... On voit également le fonctionnement d’un  réseau  informatique, d’un système d’exploitation (le programme de « base » d’un ordinateur, comme Windows, macOS ou Linux...).
Là où le collège et la seconde se limitent à la programmation « par blocs » ou au langage Python, onvoit en première qu’il existe une diversité de langages de programmation. On conçoit des algorithmes que l’on programme dans un langage, et les algorithmes les plus classiques sontétudiés : recherche, tri d’un tableau, algorithmes d’apprentissage...
On y parle des données, c’est-à-dire qu’on travaille sur la méthode employée par un ordinateur pour stocker et représenter des nombres, du texte, des images, du son... On y voit la notion de tableau, de dictionnaire et des tables pour les bases de données.

Classe de Terminale :
En terminale, on va plus loin dans l’étude des langages de programmation, avec un travail sur la récursivité, la mise au point des programmes et des protocoles de tests, la modularité... On découvre une nouvelle façon de programmer : la programmation orientée objet, très utilisée dans le milieu professionnel.
En plus des types de données vues en première, on travaille sur les listes, les arbres, les graphes ...Ces types de données permettent de créer des algorithmes plus pointus : recherches, « diviser pour régner », programmation dynamique, Trouver plus court chemin dans une carte,...
On approfondit le travail sur les bases de données, très utiles pour qu’un site ou une applicationpuisse conserver et organiser des informations, avec notamment le langage SQL. Nous parlons aussidu traitement de très grosses quantité de donnée ainsi que les problématique de stockage.Le travail sur les systèmes d’exploitation et les réseaux est également repris et amélioré.

Présentation des enjeux et des attentes de la spécialité NSI :
En   N.S.I.,   on   attend   des   élèves   qu’ils   sachent  faire   preuve   d’autonomie,   d’initiative,   de créativité, d’esprit de synthèse et d’analyse pour face à un problème donné, le décomposer en sous-problèmes, y trouver des solutions, et mettre en œuvre ces solutions notamment via un langage informatique. Il faut savoir faire preuve d’abstraction.
Ils doivent faire preuve d’esprit d’équipe  : Il est essentiel de pouvoir travailler en groupe pour élaborer ensemble des projets.
La   rigueur  et   l’organisation  sont également très importantes : les langages et les protocoles reposent sur des règles très précises qu’il faut savoir suivre.

Pour quels élèves ?
  • La spécialité N.S.I. s’adresse aux élèves qui ont envie de prendre part à l’aventure de l’informatique ! Un élève qui a envie de créer ses propres applications, sites web, jeux vidéo ou objets connectés y trouvera beaucoup d’intérêt.
  • Les élèves qui s’intéressent aussi aux enjeux de l’informatique, les interactions entre les hommes et les machines, la construction du Web ou des réseaux et au traitement réservé aux données que les utilisateurs y laissent se plairont dans cette spécialité.
  • Les élèves qui s’intéressent aux enjeux sociétaux numériques reposant sur la capacité  traiter de très  grandes  quantités  de  données  (Big Data),  qui alimenteront  des  programmes  apprenants (Intelligence Artificielle) tout en respectant le respect de la vie privée des données (Chiffrement homomorphe,...)
Pour quelles études ?
  • Les classes préparatoires scientifiques (CPGE) auront à partir de l’année 2021 un programme en informatique basé sur la continuation de la spécialité N.S.I.  Une nouvelle classe préparatoire MPII sera crée des la rentrée 2021 pour les élèves ayant fait N.S.I. Le programme en informatique
  • Les licences informatique, mathématiques et informatique.
  • Les B.U.T.
  • Les écoles d’ingénieurs post Bac (concours INSA et Concours Poly Tech par exemple).